Découvrir la précocité intellectuelle

Mon enfant est-il intellectuellement précoce ?

Pourquoi, comment savoir.

par helene34

Les enfants « intellectuellement précoces », « doués », « surdoués » existent bel et bien, même si on les connaît encore mal. Le vôtre l’est peut-être ? Voici quelques informations qui vous aiderons à décider de la nécessité de rencontrer un spécialiste pour mieux comprendre votre enfant.

Quels sont les grands signes de la précocité ?

La rapidité : ils ont une façon de traiter l’information avec une très haute capacité à la fois de rapidité, d’association des éléments dont ils disposent, de comparaison et de traitement des données. Analyse rapide, synthèse rapide… Ce qui donne souvent un esprit (très) critique.

Une forte réactivité émotionnelle : Ils ont aussi des capacités réceptives très sensibles. Un regard aussi ! Tous petits déjà, on a l’impression qu’ils « bouffent » leur environnement ! En état permanent, ils ont une sensorialité à fleur de peau. Ce sont des enfants très sensibles aux bruits, aux odeurs, par exemple.

Une grande mémoire : Ils retiennent tout ce qui les intéressent. Certains ont une avance de développement remarquable. Leurs premières acquisitions psychomotrices sont en général ultrarapides. Ils passent par toutes les étapes rapidement, successivement et spontanément sans que l’on s’en aperçoive. Pour d’autres, au contraire, le développement sera moins facile, on critiquera leurs dessins enfantins, leur immaturité.

Un langage très ajusté, précis, approprié à la fonction avec une précocité des premières phrases.

Une curiosité précoce : Astronomie, dinosaures, étoiles, religion, problèmes métaphysiques… Ils sont dans le pourquoi à l’infini, jusqu’à épuisement total du champion. Curieux de tout, ils ne sont jamais rassasiés.

Et aussi…Leur sommeil est souvent agité, preuve d’une activité cérébrale intense, même nocturne ; ils recherchent la compagnie des adultes.

En cas de doute, faut-il lui faire passer des tests ?

Oui !

Si vous vous interrogez sur votre enfant, que vous vous demandez comment il est, un bilan fait pas un psychologue compétent vous permettra de comprendre son fonctionnement.

Les tests psychométriques, dits « de QI » servent à comprendre le fonctionnement d’un enfant, et ce pour TOUS les enfants. Ainsi, ces tests servent pour aider les enfants avec un handicap mental, les enfants en difficulté scolaire, pour trouver l’origine de cette difficulté et déterminer ce qui peut être fait pour aider l’enfant, et …parfois, pour révéler la précocité intellectuelle d’un enfant.

Dans tous les cas, l’enfant se sent (enfin) compris, se comprend lui-même et parvient à s’accepter comme étant différent. Il cesse alors d’essayer désespérément d’être comme les autres, et peut alors s’épanouir.

Son épanouissement sera facilité s’il rencontre d’autres enfants qui lui ressemblent, auprès desquels il pourra construire son identité. C’est là le rôle des associations !

Et si il n’était pas intellectuellement précoce ?

Après les tests, quelle que soit la raison des tests, l’enfant a été écouté, il est reconnu dans sa différence.

Vous aurez un compte-rendu qui vous permettra de comprendre les difficultés de votre enfant, et des conseils pour l’aider. Il y aura toujours une association pour vous guider, renseignez-vous ! Depuis son initiateur, J-C Terrassier, le mouvement associatif autour des eip s’est essaimé à travers la France et en Europe. Vous en avez sûrement près de chez vous.

QUELS TESTS ?

Les tests de Wechsler, par exemple, assorti d’un entretien approfondi. Malgré les critiques dont il est l’objet, « le seul outil communément admis pour délimiter ce groupe d’enfants, souligne le rapport de l’Education nationale, est le quotient intellectuel (QI), établi à partir de tests tels que le Wisc (Weschler Scale for Children) ». En l’occurrence, le WPPSI pour les enfants jusqu’à 6 ans et le Wisc IV pour les 6-16 ans.

Ce test psychométrique, il faut le savoir, est constitué de plusieurs subtests qui permettent de bien comprendre l’enfant. On obtient un QI verbal et un QI performance. Le QI global étant la synthèse de ces deux résultats et non sa moyenne arithmétique. Ré-étalonné tous les dix ans, il permet de situer les performances de l’enfant par rapport à celles des autres du même âge. Et de dire qu’il est en avance, ou en retard de deux ans ou de quatre ans par rapport à son âge physique.

Si nécessaire, d’autres bilan,en complément comme le bilan psychomoteur, le bilan neurovisuel de l’orthoptiste, un bilan de la vision, un bilan ORL, voire, l’occlusion dentaire ou un test de personnalité seront nécessaires pour mieux comprendre votre enfant. Éliminer les causes pathologiques pour mieux accompagner l’enfant. Un enfant EIP peut avoir des troubles associés, est parfois aussi dyslexique, dyspraxique , ou autre. Il faut en tenir compte pour pouvoir le guider dans sa scolarité !. Les anglophones les nomment les "2 fois exceptionnels" ; "Twice exceptional (2E)" "These are gifted students whose performance is impaired, or high potential is masked, by a specific learning disability, physical impairment, disorder, or condition". A chacun d’apprécier l’une des deux approches.

QUEL PSY ?

Si vous êtes décidé à sauter le pas, attention, il y a des psys pour et des psys contre, des psys experts de la question et d’autres qui ne la connaissent pas, des chers et des moins chers, certains qui donnent les résultats bruts sans commentaires assortis et d’autres pas de résultats du tout, et encore d’autres qui font des bilans étayés, clairs pour les familles, assortis de synthèse pour les enseignants…

C’est pourquoi nous avons au fil des années constitué un carnet d’adresses de professionnels, une liste de psychologues dont les familles nous ont fait des retours satisfaisants.

Chaque psychologue est différent : certains sont spécialisés dans la petite enfance, d’autres dans l’adolescence, certains auront plus d’expériences -si soupçon de trouble associé il y a -dans la dyslexie, dyspraxie, etc. Nous vous guiderons autant que possible dans le choix de votre professionnel.

Ne perdez pas de temps comme nous, dans le passé. Avant 1997, il nous fallait faire des kilomètres pour trouver LE(S) professionnel(s) adapté(s). Aucun professionnel de l’annuaire ne pouvait ou ne voulait nous accompagner. Nombre d’entre nous allait à Nice, à Paris, pour le bilan complet. Maintenant, les professionnels sont formés, proches de chez vous. Bénéficiez des expériences du terrain des associations, disposant d’une vraie base de donnée de professionnels.... Le bilan psychométrique est une importante première étape.

COMBIEN CA COUTE ?

Comme dans tout métier en professions libérales, les honoraires sont variables selon le psychologue, la notoriété, la ville, le temps consacré, le nombre de séances, la finesse du compte-rendu,... pensez à faire préciser tout cela avant votre premier RDV ! Ce qui est important est d’obtenir un bon bilan, complet, approfondi, dans les meilleures conditions de passation pour l’enfant, avec compte-rendu détaillé et conseils étayés sur lesquels vous pourrez ensuite vous appuyer dans vos démarches auprès des institutions.

Des données chiffrées de QI sans explication personnalisée, ni conseils écrits pour la famille et pour l’école risquent de vous apporter plus d’ennuis que de soulagement...Grand moment de solitude vécu par certains, une fois de retour à la maison...

  • Vous aider à trouver un psychologue BAC +5,
  • Vous aider à en parler avec l’école le collège, le lycée, votre entourage,
  • Lui faire pratiquer des activités épanouissantes, lui faire rencontrer d’autres enfants avec qui il pourra jouer, échanger. En venant dans notre association, vous pourrez aider votre enfant à s’épanouir !

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1048594

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations générales   ?